Fin de partie - Commentaire sur Le comique de la pièce : sélection d'extraits

de

(0 évaluation)

À propos de ce commentaire sur Fin de partie

Ce commentaire littéraire propose une analyse approfondie du comique de la pièce Fin de partie de Samuel Beckett, à travers une sélection d’extraits. Vous y trouverez les textes étudiés, une mise en contexte et le commentaire en lui-même, structuré en différentes parties. Bref, des clés pour mieux comprendre quelques-uns des enjeux essentiels de cette œuvre incontournable du théâtre de l’absurde.

Au premier abord, le sujet et les personnages de Fin de partie incitent à considérer l’œuvre comme une tragédie. Pourtant, « rien n’est plus drôle que le malheur ». C’est du moins ce que pense Nell. L’opposition entre comique et tragique n’est pas, chez Beckett, irrémédiable. Ils s’imbriquent. C’est ce que ce commentaire tente de démontrer à l’aide de différents passages du texte.

Après un résumé de la pièce et un rappel de ce qu’est l’absurde, le commentaire composé s’intéresse à la présence de traits comiques dans l’œuvre. On se penche ainsi successivement sur les procédés tirés de la farce, sur le grinçant, sur l’humour noir, sur l’autodérision et sur l’ironie de Beckett.

Structure de ce commentaire du livre

  • Texte étudié (3 pages)

    Une sélection d'extraits illustrant le comique de la pièce reproduits

  • Mise en contexte (2 pages)

    Quelques éclairages pour mieux aborder l’analyse de l’extrait : le résumé de la pièce, l'absurde et une pièce sombre

  • Commentaire (3 pages)

    Le texte étudié à la lumière des motifs de la farce, du grinçant et de l’ironie

À propos du livre Fin de partie

Écrite en français en 1957, Fin de Partie est la deuxième œuvre de Samuel Beckett à avoir été représentée. La pièce est dite appartenir au genre du théâtre de l’absurde, ce que l’auteur conteste. En un seul acte, la pièce narre l’histoire de quatre personnages physiquement amoindris, vivant dans une maison située dans un monde apocalyptique. Il ne s’y passe rien et les protagonistes déclarent vouloir en finir. La pièce se veut parodique des conventions théâtrales classiques.

Partager ce commentaire

http://blog.lepetitlitteraire.fr/index.php/analyses-litteraires/samuel-beckett/fin-de-partie/commentaire-le-comique-de-la-piece-selection-d-extraits Copier

Ces analyses du livre "Fin de partie" pourraient également vous intéresser

Pourquoi s'abonner ?

Avec l'abonnement lePetitLitteraire.fr, vous accédez à une offre inégalée d’analyses de livres :

1814 PDF
d’analyses de livres à télécharger
Rédigées par des profs
et validées par un comité éditorial

Ceux qui ont téléchargé ce commentaire du livre "Fin de partie" ont également téléchargé

Réussis tes études avec des analyses faites par des professeurs !

Dès 0,99 € par fiche de lecture

Découvrir l'abonnement